Projet MECS

L’ASAEL a créé en 1971 une MECS sur Saint-Sever puis en 1976 une MECS sur Mont-de-Marsan, chaque site d’accueil et d’hébergement constituait une entité propre dotée d’un fonctionnement autonome (Directeur, secrétariat, personnel, budget).

D’une capacité autorisée de 60 enfants en 2002, la capacité est établie aujourd’hui à 40 enfants. Cette diminution d’activité s’est traduite par un redimensionnement des moyens mobilisés à fin de prise en charge.

Dans le même temps, la MECS de l’ASAEL a dû face à une baisse d’activité continue depuis 2002. Elle a dû s’adapter par la fermeture de sites, puis, l’ouverture en septembre 2010 d’un nouveau site de 16 places à Saint-Sever.

L’association a connu des difficultés financières qui la conduira à adopter à partir de 2007 un plan social, suivi d’un projet de restructuration.

Le projet de restructuration s’articule autour des objectifs suivants :

  • Unifier les 3 structures d’accueil et d’hébergement de la MECS (Saint-Paul-Lès-Dax, Saint-Sever et Mont-de-Marsan) en une seule entité administrative et juridique, où s’élabore la prise en charge des jeunes;
  • Engager la réécriture du projet d’établissement qui sera la référence unique à la fois au niveau organisationnel mais également au niveau de la qualité de la prise en charge des jeunes;
  • Augmenter le taux d’occupation de la MECS en vue de l’équilibre budgétaire;
  • Recruter un directeur (prise de poste le 8 juin 2010) pour diriger l’établissement et mettre en œuvre les orientations précitées.

C’est donc dans ce contexte, que l’ASAEL a engagé au mois de février 2011, une démarche globale et collective de révision de ses projets d’établissements pour sa MECS et son Service du Milieu Ouvert.